cartographierechercheplan du siteaccueil
Situation géographique

Développement économique

Un atlas dédié aux espaces économiques de la Cinor


L'Agence pour l'observation de la Réunion, l'aménagement et l'habitat - AGORAH - a mené un travail de terrain pour cartographier les espaces économique du territoire. Cette observation sur le secteur de la Cinor s'est appuyée sur un travail de terrain conséquent.


Saint Denis, chantier Bas de la Rivière



Atlas du foncier économique de la CINOR (19.3Mo)
 
Imprimer l'article Suggérer cet article à un ami
Le site de l'AGORAH


Cet atlas s'organise en plusieurs parties : les filières représentées, les potentialités de spécialisation des territoires dans certains secteurs d'activités, la mesure de l'attractivité. Il localise également les endroits disponibles et prêts pour la future implantations d'entreprises.

Quatre filières prédominent dans cette analyse : les services collectifs, la logistique et le commerce de gros, l'automobile et la production.

Parmi les zones observées : les commerciales, touristiques, celles d'activité de production ainsi que les zones de fait. Entre 2004 et 2015, ce sont 37 hectares supplémentaires qui ont été dédiés aux zones d'activité économique. Actuellement, 21 hectares sont potentiellement mobilisables : ils se divisent en parcelles vacantes, en friche, nues ou occupées par un bâtiment désaffecté.

Une façon aussi pour des entrepreneurs de connaître les services proposés sur le territoire (voiries, accessibilité en haut débit Internet, activité) et de définir leur stratégie d'implantation.

cet atlas révèle que chaque commune de la Cinor est occupée de manière différente. Les filières dominantes ne sont pas similaires : à Saint-Denis ce sont les services collectifs et l'automobile, à Sainte-Marie la logistique ainsi que les entreprises d'eau, d'énergie et de déchets, et à Sainte-Suzanne le BTP.

L'équipe de l'Agorah compte étendre cet observatoire à toute La Réunion. A la fin de l'année 2016, l'atlas devrait présenter l'ensemble du département.

Source IPRéunion




Sainte Marie, Grand Prado


Sainte Suzanne, site de la Star


haut de page


Economie/